Quelles précautions prendre pour conduire quand on est enceinte ?

Certes, être enceinte implique être plus fragile, toutefois, ce n’est pas une raison pour arrêter de vivre et d’effectuer nos bonnes vieilles habitudes du quotidien. Si beaucoup arrêtent de conduire lorsqu’elles sont enceintes, sachez que c’est tout à fait possible de prendre le volant même avec votre gros ventre. Pour ce faire, découvrez sans plus attendre les précautions à prendre pour conduite en étant enceinte.

Consultez votre médecin

Avant de prendre le volant, vous devez savoir si votre état de santé vous permet de conduire ou non. Cette initiative est d’autant plus recommandée si vous prévoyez d’effectuer un long trajet ou si vous comptez effectuer un aller-retour en voiture journalière. Pour cela, consulter votre médecin s’il est des précautions spécifiques (prise d’antispasmodique, anti vomitif, etc.)  à suivre ou si vous est dans l’impossibilité d’être au volant ou enfin s’il y a aucun risque, il est toujours mieux de s’informer de votre situation pour éviter des complications.

Conseil : ne vous séparez jamais de vos dossiers médicaux parce que cela peut bien vous servir en cas de problème.

Regardez la météo

Évitez les situations dangereuses en suivant la météo (être bloqué sous la neige, conduire en pleine canicule, etc.). Ayez donc comme habitude avant de sortir de regarder les prévisions météorologiques et arrangez votre trajet ou votre programme en fonction de la situation. À titre d’exemple, il serait préférable de conduire, si possible, de bon matin ou un peu plus part le soir. On vous suggère d’inclure dans votre planning le paramètre dans lequel vous devez vous arrêter à mi-parcours au cas où.

Évitez de vous surmener

Même pour les hommes ou les femmes, qui ne sont pas enceintes, conduire est assez fatigant. Alors, si vous l’êtes, on ne peut même pas imaginer les contraintes que vous puissiez ressentir. Par conséquent, ne vous surmenez pas, encore si possible, avec des activités pénibles avant de conduire, pensez à déléguer certaines tâches. Pour vous aider à vous sentir mieux lorsque vous conduisez, prenez des pauses régulières de 15 minutes de temps en temps afin de favoriser la circulation du sang dans le bas du corps

Mettez toujours la ceinture.

Même si vous êtes enceinte, le port de ceinture de sécurité reste obligatoire. Pour cela, pensez à ne jamais entraver votre ventre avec la ceinture. En cas d’arrêt subite ou accident,  si vous ne faites pas attention, la sangle pourrait trop serrer et risque de provoquer des complications graves comme une fausse couche. Pour vous y prendre, l’idéal serait de vous équiper d’un guide-sangle tel que le safetyBelt pour un confort et sécurité optimal.

Ayez une position confortable

Les femmes enceintes sont plus sujettes à des problèmes d’inconfort et de malaise liés à sa grossesse. Il y a par exemple les jambes lourdes, les douleurs au nerf sciatique,  le mal de dos, etc. Pour bénéficier d’un minimum de confort quand vous ne conduisez, on vous suggère mettre un maximum de place pour étendre vos jambes tout en restant opérationnel à la conduite.  Gardez toujours votre dos bien collé au dossier.

Restez hydratée

Avec la grossesse, le besoin en eau devient plus important que la normale. Dans ce cas, pensez à toujours vous munir d’une ou de plusieurs bouteilles d’eau selon la longueur du trajet, les saisons, en gros selon vos besoins pour vous hydrater. Dès fois, quand la chaleur est trop dense, un brumisateur d’eau est fortement préconisé pour rafraîchir l’air dans l’habitacle de votre voiture.